Nous sommes actuellement le 26 Fév 2024, 14:56

Le fuseau horaire est UTC-5 heures [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
MessagePublié: 22 Sep 2011, 23:49 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
Citer:
Suite à la découverte des chercheurs du CNRS qui pourrait remettre en cause la théorie de la relativité, la communauté scientifique s'interroge.

E = mc2. L'énergie est égale à la masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré. C'est de loin l'équation la plus connue de toute la physique, celle qui illustre pour le grand public la théorie de la relativité d'Einstein. Difficile d'imaginer qu'elle puisse être fausse.

Et pourtant, si les mesures de Dario Autiero et de ses collègues du CNRS à Lyon se confirment, «cela remet en question toute la relativité restreinte d'Einstein, découverte en 1905, et qui a pourtant été depuis vérifiée par de très nombreux tests», résume Thibault Damour, physicien spécialiste de la relativité à l'Ihes. Le Français attend de voir la suite et rappelle qu'il a vu dans sa carrière «un certain nombre d'annonces qui se sont révélées fausses».

John Ellis, l'un des plus réputés théoriciens au Cern, à Genève, estime lui aussi que la découverte est tellement fracassante qu'il faut attendre qu'elle soit confirmée par un groupe concurrent avant de chercher à modifier les équations d'Einstein et de remettre toute la physique moderne à plat.

Les meilleurs candidats pour vérifier le résultat sont les chercheurs américains de l'expérience Minos, qui détecte elle aussi des neutrinos émis à quelques centaines de kilomètres de distance par l'accélérateur du Fermilab. En 2007, ces Américains avaient d'ailleurs mesuré que les neutrinos arrivaient avec 120 nanosecondes d'avance sur la lumière, mais leur marge d'erreur était si importante qu'ils n'avaient rien pu affirmer sur la vitesse des neutrinos. D'ici à deux ans, leurs prochaines mesures devraient permettre de confirmer ou d'infirmer le travail de l'équipe du CNRS de Lyon fait avec l'expérience Opera en Italie.

«J'essaie depuis quelques jours de réfléchir à des effets ou à des biais qui pourraient expliquer autrement les résultats d'Opera, sans avoir à revoir la règle de base de la relativité, qui veut que l'information ne peut pas se propager à la vitesse de la lumière», avoue, très intrigué, Pierre Binetruy, directeur du laboratoire AstroParticules et Cosmologie à l'université Denis-Diderot à Paris. Mais je reconnais que ça a l'air extrêmement difficile à expliquer autrement qu'en modifiant la relativité.»

Des conséquences cruciales
L'enjeu est considérable pour l'ensemble de la physique moderne, car le fait que la vitesse de la lumière soit une limite infranchissable est un paramètre qui a des conséquences cruciales pour expliquer des domaines qui vont de la formation de l'Univers lors du big bang jusqu'au comportement de la matière à des échelles infiniment petites.

John Ellis estime que, même si les neutrinos peuvent dépasser la vitesse de la lumière, «cela ne veut pas forcément dire qu'Einstein a eu tort, prévient-il. Je prends l'exemple de la théorie de la gravitation de Newton, qui marche très bien dans de très nombreux cas, mais qui doit être modifiée par la théorie d'Einstein dans des circonstances exotiques. Il faudra peut-être aussi modifier les prédictions d'Einstein dans des conditions extrêmes.»

Le physicien britannique explique également qu'un travail important va devoir aussi être fait pour vérifier si la théorie d'Einstein exclut aussi fermement que ce que l'on pensait les vitesses superluminiques. Certaines théories physiques dites «exotiques» font d'ailleurs appel à des particules plus rapides que la lumière, des tachyons, qui contournent l'«interdit» d'Einstein en ayant une masse non nulle, mais dite «imaginaire».


http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/09 ... revoir.php


Einstein va se retourner dans sa tombe


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Sep 2011, 12:03 
Hors-ligne
Occasionnel
Occasionnel

Inscription : 18 Jan 2002, 16:15
Message(s) : 191
Il n'a pas à se retourner dans sa tombe du tout…

L'un des postulats qu'Einstein a émis préalablement à la dérivation de la relativité restreinte, c'est que la transmission la plus rapide "possible" d'information d'un point à un autre se fait par ondes électromagnétiques (dont la lumière).

Si le postulat n'est pas bon, alors la théorie dérivée qui dépend de ce postulat n'est probablement pas bonne. Einstein savait et n'a donc pas eu tort…

Est-ce que "c" pourrait simplement être remplacée par une autre vitesse qui serait plus rapide que "c" dans la relativité ? Ça reste à voir… D'autres propriétés de "c" ont aussi servi au postulat d'Einstein et devront être vérifiées préalablement pour que cette autre vitesse puisse remplacer "c" dans les équations de la relativité.

Théorie:
Postulat: A = B car toutes les mesures prises aujourd'hui permettent de le croire.
Si B = C, alors A = C

Si quelqu'un découvre qu'une mesure de A n'égale pas nécessairement B, donc que le postulat n'est pas vrai dans tous les cas, alors est-ce qu'on peut conclure que la personne qui a émis la théorie a eu tort? Je suis persuadé qu'une bonne partie des gens va dire oui. Mais selon la logique pure, ce n'est pas vrai.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Oct 2011, 12:16 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
Citer:
Vous vous en souvenez peut-être, mais à la fin du mois dernier nous vous avions parlé d'une véritable petite bombe lâchée dans le milieu scientifique. Des neutrinos se seraient déplacés à une vitesse supérieure à celle de la lumière!

Dans notre article du 30 septembre intitulé Neutrinos: plus vite que la lumière?, nous vous expliquions que lors de l'expérience OPERA, des chercheurs du Centre européen de recherche nucléaire (Cern) avaient transmis un faisceau de neutrinos sur une distance de 730 kilomètres, entre Genève et Gran Sasso en Italie. Lors de la transmission, les chercheurs ont noté une vitesse de déplacement des neutrinos de 299 799,900 km/s contre 299 792,458 km/s pour la vitesse de la lumière!

La théorie de la relativité restreinte est-elle caduque? Les voyages dans le temps sont-ils possibles? Ou bien...

Le porte-parole de l'expérience OPERA avait lui-même déclaré être très surpris et ne pas s'attendre à ce résultat. C'est pour cette raison que les chercheurs ont décidé de rendre publique les informations récoltées afin de pouvoir avoir l'avis d'autres chercheurs. Plusieurs dizaines d'entre eux ont d'ailleurs proposés des éléments de réponses. Soumis à l'examen de tous les scientifiques, ces résultats feront donc l'objet de vérifications supplémentaires avant d'être soumis à une revue scientifique.

De plus, de nouvelles expériences d'une durée d'une dizaine de jours seront menées prochainement au laboratoire de Gran Sasso, en partenariat avec le Cern, afin de réaliser de nouvelles mesures de la vitesse des neutrinos à travers les 730 km de croûte terrestre qui séparent les deux laboratoires.

Les bouffées de protons devraient être plus courtes (de 1 à 2 nanosecondes) et séparés de 500 nanosecondes, pour permettre aux physiciens d'OPERA de relier chaque neutrino détecté à un bombardement donné de protons.

Quant aux autres expériences permettant de confirmer ou non les premiers résultats, elles prendront plusieurs mois.



http://www.branchez-vous.com/techno/act ... debat.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2012, 18:29 
Hors-ligne
Référence
Référence
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2002, 00:24
Message(s) : 5834
Finalement c'était des problèmes d'équipement. Tout est OK, les neutrinos ne vont pas plus vite que la lumière.
http://www.swissinfo.ch/eng/science_tec ... d=32865050

_________________
This posting is provided "AS IS" with no warranties, and confers no rights!
©2006 - 2014 Jump


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Juin 2012, 11:07 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Déc 2001, 08:41
Message(s) : 9119
Localisation : Cône-Orangeville
Fiou! Jusqu'à la prochaine surprise...

Car il y a sûrement des formes de rayonnement dont on ne connais pas encore la nature (et que nos instruments actuels ne permettent pas de détecter) qui supplantent la vitesse de la lumière. On ne parle peut-être même pas de particules ou de sous particules rendu là.

Bye.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-5 heures [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement de site