Nous sommes actuellement le 26 Fév 2024, 13:10

Le fuseau horaire est UTC-5 heures [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
MessagePublié: 29 Mars 2010, 17:18 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
...d'embarquement



Citer:
Virgin Galactic est en bonne voie pour gagner son pari de devenir la première société privée à fournir un service durable de tourisme spatial. La firme de l’emblématique Richard Branson a fait voler avec succès son système de transport suborbital, l'avion WhiteKnight et le vaisseau Virgin Space Ship.

Le 22 mars, l'immense WhiteKnight Two, avec ses 42,7 mètres d'envergure, a décollé du Mojave Air and Space Port, emportant sous son aile centrale le vaisseau spatial SpaceShip Two, rebaptisé Virgin Space Ship. Le but était de réaliser un essai de ce système de transport suborbital, sans séparation entre les deux engins. Le vol était donc dit captif, le Virgin Space Ship étant resté accroché à son avion porteur jusqu'à l'atterrissage.

Le WhiteKnight Two avait déjà volé mais c'est la première fois qu'il transporte sa charge utile. Pendant ce vol de 2 heures 54 minutes, l'appareil a atteint 13,7 kilomètres d'altitude.

Cet essai réussi et les suivants qui se profilent entre 2010 et 2011 laissent penser que Virgin Galactic sera en mesure de débuter son activité commerciale au plus tard en 2012, sous réserve, toutefois, que cet engin soit homologué par les autorités américaines, alors que personne ne sait encore quels critères techniques seront pris en considération. C’est néanmoins une bonne nouvelle pour les quelque 300 personnes qui ont déjà réservé leur place pour un vol à la frontière de l’espace, facturé 200.000 dollars.

Développé et construit par Scaled Composites, le Virgin Space Ship reprend le concept du SpaceShip One, mais en plus grand. Avec une longueur de 18 mètres, il sera capable de transporter 8 personnes dont 2 pilotes. Les 6 sièges prévus pour les passagers seront escamotables pour offrir un beau volume habitable autorisant toutes les facéties permises par l'apesanteur (si, du moins, cette possibilité est retenue malgré le risque qu'elle comporte qu'un passager n'ait pas regagné son siège avant la descente).


Le concept de cabine intérieure du Virgin Space Ship. © Virgin Galactic / Michael Soluri
Un système qui pourrait aussi lancer des satellites

Le Virgin Space Ship sera lancé par le WhiteKnight Two, accroché sous son fuselage. Ce curieux avion bi-fuselage, né de l'imagination fertile de Burt Rutan, décollera comme un avion et grimpera jusqu'à environ une vingtaine de kilomètres d'altitude, où s'effectuera la séparation. Le Virgin Space Ship utilisera alors son propre système de propulsion pour rejoindre l'espace, c'est-à-dire 100 kilomètres d'altitude.

A cette hauteur, il est un peu présomptueux de parler d’espace, bien qu’il ait été décidé officiellement qu’elle marquait la frontière entre la Terre et l’espace. L’espace se situerait plus haut, à 120, voire 180 kilomètres, altitude à partir de laquelle il est possible de stabiliser quelque chose autour de la Terre pour une courte période. Reste qu’à 100 km d’altitude, nos touristes pourront voir l’atmosphère terrestre, la courbure de la Terre et différencier la planète de…l’espace.

Pour Virgin Galactic, les vols suborbitaux ne sont pas une fin en soi. Elle projette également des voyages dans l’espace, voire d’utiliser le WhiteKnight Two pour lancer des petits satellites. Mais si le tourisme spatial représente un rêve accessible seulement à un petit nombre de personnes fortunées, on peut raisonnablement penser que nos petits-enfants et non nos enfants connaîtront un tourisme spatial de masse. Aujourd’hui, les technologies ne permettent pas, à l’horizon de 50 ans, une évolution comparable à celle qui a mené des aéroplanes des frères Wright aux avions de transport modernes. Et ce pour plusieurs raisons liées au coût de l’accès à l’espace, à la fiabilité, au confort et à la fréquence des vols. Mais restons optimistes et admettons que voyager dans l’espace ne coûtera jamais 5.000 dollars s’il l’on ne commence pas à plusieurs milliers de dollars...



http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... xtor=RSS-8


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2010, 08:07 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Fév 2003, 00:43
Message(s) : 10102
Une photo vaut mille mots:

Image

_________________
Jean-Gilles Lussier,
Administrateur du site Micro.Info


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2010, 14:13 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
un petit pas mais disons qu'il y a encore beaucoup d'ingénieurs qui vont passé avant d'avoir des vols sub-orbitaux de façon quotidienne...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Mars 2010, 08:10 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Fév 2003, 00:43
Message(s) : 10102
200,000$ pour ne passer que quelques minutes à 100km d'altitude, çà fait quand même un peu cher. 8O

_________________
Jean-Gilles Lussier,
Administrateur du site Micro.Info


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Avr 2010, 15:11 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!

Inscription : 15 Fév 2002, 11:59
Message(s) : 2683
Localisation : Québec
Bah, tu gagnes "Gagnez à vie", tu pile pendant 4 ans tout en travaillant .. et voilà ;-)

_________________
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Sep 2010, 13:35 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
ce projet est toujours vivant


Citer:
Virgin lancera sa navette d'ici 18 mois
AFP
27/09/2010 | Mise à jour : 12:40 Réagir
Le milliardaire britannique Richard Branson, patron de Virgin, a indiqué aujourd'hui que la navette "SpaceShipTwo", destinée au tourisme spatial serait en mesure d'offrir ses premiers vols dans 18 mois.

"Nous avons juste terminé de construire SpaceShipTwo. Nous sommes à 18 mois d'emmener des gens dans l'espace", a déclaré Richard Branson lors d'une réunion d'investisseurs à Kuala Lumpur.

Richard Branson a précisé que les futurs passagers de cette navette, également baptisée Virgin Space Ship (VSS) Enterprise, ont déboursé aux alentours de 200.000 dollars pour voyager dans l'espace.

Virgin Galactic, qui ambitionne d'être la première entreprise commerciale pour le tourisme dans l'espace, a déjà recueilli 45 millions de dollars auprès de 330 clients ayant réservé un siège au bord de la navette de six places, selon Richard Branson.



http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... 8-mois.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Sep 2010, 17:11 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2002, 09:11
Message(s) : 3276
Localisation : Québec
Pour le prix, c'est déjà moins pire que le fameux voyage de Guy Laliberté :D
J'avoue qu'avoir ben gros de l'argent, ma réservation serait faite.

La vue doit être incroyable d'en haut!

_________________
Mathieu Gosselin
Papa, geek, forain dans les événements de bière et jaseux de temps en temps sur le podcast Arcade Québec


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Sep 2010, 19:39 
Hors-ligne
Référence
Référence
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2002, 00:24
Message(s) : 5834
Sauf que Guy lui il a vécu la vrai affaire, dans une station spatiale en plus... Tant qu'à faire un vol avec Virgin j'essaierais de faire un vol dans ces avions qui simule l'apesanteur en faisant des paraboles. Sûrement beaucoup moins cher! Sinon, ben m'a devoir faire quelque chose pour empiler les millions et assez pour en avoir beaucoup qui ne servent à rien! :lol:

_________________
This posting is provided "AS IS" with no warranties, and confers no rights!
©2006 - 2014 Jump


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Sep 2010, 19:45 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2002, 09:11
Message(s) : 3276
Localisation : Québec
Haha! Sauf que Ti-Guy, lui, il a payé 25 millions pour son trip!
C'est moins dans mon range de prix lol.

_________________
Mathieu Gosselin
Papa, geek, forain dans les événements de bière et jaseux de temps en temps sur le podcast Arcade Québec


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Oct 2010, 13:54 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
article intéressant sur CNN.com


http://www.cnn.com/2010/TRAVEL/10/15/sp ... tml?hpt=C1


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Août 2011, 17:08 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
diminuer les coût pour aller â la frontière de l'espace


Citer:
Virgin Galactic et son SpaceShip deviendront peut-être des sous-traitants de la Nasa. L’Agence spatiale américaine vient en effet de s’offrir les services de sept sociétés privées, à la condition qu'elles réussissent à rendre opérationnels les avions spatiaux que chacune d’entre elles développe.

Pour diversifier ses moyens d’accès à l’espace suborbital pour des expériences de courtes durées en microgravité, la Nasa se dote d’un pool d’entreprises susceptibles d’envoyer un engin spatial à la frontière de l’espace. Elle souhaite avoir à sa disposition plusieurs systèmes opérationnels rapides à mettre en œuvre, personnalisables et à faible coût, pour de petites charges utiles à récupérer intactes pour un large éventail d'applications scientifiques, technologiques et pédagogiques tout en permettant l’emport d’un ou de plusieurs opérateurs.

Ces contrats ont été passés dans le cadre du Flight Opportunities Program (ex-programme CRUSR) sous la responsabilité du Centre Dryden, qui a pour objectif d’ouvrir les portes de la recherche suborbitale aux scientifiques et chercheurs encore réticents pour le faire en raison des coûts, aux innovateurs de tout poil et aux propres équipes de la Nasa qui pourraient, par exemple, tester de nouvelles technologies pour de futures missions spatiales.

Faciliter l'accès pour un coût moindre

En se tournant vers des sociétés privées, la Nasa souhaite être en capacité de réaliser de fréquents et courts voyages à la frontière de l’espace pour des coûts moins élevés que les solutions actuelles.

En effet, pour qui veut réaliser des expériences en microgravité, trois solutions sont possibles. Utiliser les services d’un opérateur comme Novespace pour des vols paraboliques ou lancer des expériences à bord de fusées sondes, voire de l’ISS. Les fusées sondes pourraient faire les frais de cette initiative. En effet, une fois opérationnels, les avions spatiaux de ces sociétés ne seront pas capables d’effectuer plusieurs paraboles, comme le font les avions Zéro-G. En revanche, ils offriront un service assez similaire à ce que proposent les fusées sondes qui montent à quelque 700 kilomètres d’altitude et effectuent une chute libre d’une quinzaine de minutes, mais pour un coût beaucoup plus élevé, de 5 à 7 millions de dollars contre 200.000 dollars pour les SpaceShip et consorts.

Le choix de sept sociétés, et autant de véhicules spatiaux, peut paraître pléthorique, mais il faut garder à l’esprit que toutes ne seront pas au rendez-vous. En attendant, pour ces sociétés, c’est évidemment de bonnes opportunités d’affaires et l’occasion d'une publicité à bon compte.



http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... xtor=RSS-8


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Oct 2011, 12:04 
Hors-ligne
A réponse à tout!
A réponse à tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2003, 17:13
Message(s) : 4946
Localisation : Sur un vaisseau de commandement de la flotte impériale
Citer:
Le milliardaire britannique Richard Branson, patron de Virgin Galactic, a inauguré aujourd'hui au Nouveau-Mexique (ouest) le Spaceport America, premier aéroport spatial de l'histoire, d'où doivent décoller à l'horizon 2012-2013 les premiers touristes de l'espace. Le flamboyant milliardaire, vêtu d'une veste de sport noire, a inauguré le bâtiment en y lançant une bouteille de champagne, après être descendu d'une terrasse en rappel, accompagné d'équilibristes.



Les invités, parmi lesquels environ 150 astronautes ayant déjà réservé leur billet pour l'espace, ont assisté à un vol de démonstration de la navette "WhiteKnightTwo" (Le Chevalier Blanc 2), qui transportera un jour les nouveaux "touristes" au-delà de notre atmosphère. La gouverneur du Nouveau-Mexique, Susana Martinez, a remis les clés du "Spaceport" à Richard Branson, sous le regard de l'astronaute Buzz Aldrin.

Le bâtiment, sorte de cape couleur terre surplombant une grande façade de verre, est signé par l'architecte britannique Norman Foster. Qualifié "d'emblématique" par Virgin Galactic, il se fond dans les paysages désertiques du Nouveau-Mexique et a été construit avec des matériaux locaux.

En septembre dernier, Richard Branson avait déclaré sur la chaîne CNN qu'il espérait lancer sa première navette dans l'espace d'ici un an. "La navette est terminée. Le tests des propulseurs sont très concluants et je pense qu'on se dirige vers un premier lancement dans les douze mois", déclarait-il. "Ce pourrait être le début d'une ère totalement nouvelle de voyage spatiaux, l'ère des voyages spatiaux commerciaux", avait-il ajouté.Plusieurs centaines de personnes ont déjà réservé leur ticket pour l'espace, pour un prix moyen de 200.000 dollars.



http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/ ... patial.php

çâ progresse dans le bon sens, voyons voir si les vols réussiront sans trop de problèmes


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-5 heures [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement de site